Index du forum[FR] Dans le monde réel ...> › L'aéronautique aujourd'hui ...> Voir les nouveaux messages | Voir mes messages

A bas le low-cost à tout prix

Airlines-Manager s'appuie sur l'aéronautique ... Alors parlons Aéronautique !

A bas le low-cost à tout prix

Messagede SingapourAL » Ven Aoû 09, 2013 17:19

Image
Le PDG de Ryanair, Michael O’Leary et des hôtesses de la compagnie lors de la présentation du calendrier Ryanair 2012.

Sous la houlette de son fantasque dirigeant, Ryanair multiplie les coups bas pour devancer ses concurrents. Or ce modèle commercial nous ramène au capitalisme sauvage du XIXe siècle, s’insurge le journaliste Per Svensson, qui déplore le peu de mobilisation contre ces pratiques.

Qu’ont en commun Michael O’Leary [le patron de Ryanair] et l’Oncle Picsou ? Tous deux sont riches à millions. Qu’est-ce qui les distingue ? Picsou a bâti sa fortune sur sa propre pingrerie, Michael O’Leary sur celle des autres.

Bien que Michael O’Leary ait déclaré vouloir créer des places debout dans ses avions et y rendre les séjours aux toilettes payants, Ryanair est aujourd’hui la première compagnie aérienne d’Europe en termes de fréquentation, avec 80 millions de passagers par an. C’est aussi, en dépit d’un léger repli au dernier trimestre, une entreprise particulièrement rentable.

Sur le dernier exercice (2012-2013), Ryanair a réalisé un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros, avec un bénéfice en hausse d’un peu plus de 11 %, soit 569 millions d’euros. Des chiffres que l’on peut mettre en parallèle avec ceux de Lufthansa, par exemple, qui a annoncé un peu plus de 3 % de bénéfices sur l’exercice 2012, soit 990 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires net de 30 milliards. Lufthansa doit donc embarquer six fois plus de passagers que Ryanair pour gagner à peine le double. Autrement dit, deux euros Ryanair valent plus que six euros Lufthansa.
Ryanair devient la norme

Comment cela s’explique-t-il ? “Lowest cost always wins” [les coûts les moins élevés l’emportent toujours], répondait Michael O’Leary lors d’une conférence de presse donnée à Göteborg à l’automne dernier. C’est la doctrine constitutive du capitalisme mondial, fondée sur l’idée que, sur un marché devenu planétaire, le prix passe toujours avant la qualité. Et que, pour être moins cher que la concurrence, il faut avoir des coûts inférieurs.
Le modèle commercial de Ryanair se fonde sur le principe du “bad enough”

Cet objectif peut être atteint de plusieurs manières. Le modèle commercial de Ryanair se fonde sur le principe du “bad enough” : le traitement réservé aux employés et aux passagers doit être suffisamment mauvais pour que le prix du billet soit suffisamment bas pour que les clients acceptent non seulement d’être traités comme de vieilles chaussettes, mais se fichent également éperdument de savoir que les employés de la société sont encore plus mal traités qu’eux. Le fait que Ryanair soit une entreprise qui malmène à la fois son personnel et ses passagers n’est pas un scoop.

Michael O’Leary est également le parfait reflet de son époque à un autre point de vue : il semble taillé pour un univers médiatique qui aime les méchants charismatiques et “tweetables”. Il “fait le buzz” en permanence et aime à poser au milieu de demoiselles en bikini.

Ryanair n’est ni une jeune entreprise prodige, ni une brebis galeuse, ni une exception qui viendrait confirmer la règle. Ryanair est, ou est en passe de devenir, la norme ; une des illustrations les plus frappantes d’un vaste changement de paradigme.

Le modèle social européen dans lequel j’ai grandi, où le marché de l’emploi et la vie économique sont caractérisés par la concertation, l’équilibre des pouvoirs et la répartition des richesses, est en net recul. Le 20e siècle est définitivement derrière nous. A la place, nous allons bientôt revenir au 19e siècle : le capitalisme sauvage, le rejet du syndicalisme, le dumping salarial, l’exploitation des travailleurs. Et Ryanair ouvre la voie.

Je n’ai jamais pris de vol Ryanair. Et je ne le ferai jamais, sous aucun prétexte. Non seulement parce que je préfère voyager comme un être civilisé, mais aussi parce que, étant libéral, je considère que l’on doit essayer, autant que faire se peut, d’être politiquement et moralement responsable de son mode de consommation, d’exercer son pouvoir de consommateur, tout simplement.
Contre la néandertalisation de l’Economie
Quatre-vingts millions de passagers peuvent-ils avoir tort ? Oui

Quatre-vingts millions de passagers peuvent-ils avoir tort ? Oui. Et je m’étonne qu’ils ne soient pas plus nombreux à en prendre conscience. Autant que je sache, bon nombre de passagers Ryanair sont des jeunes gens instruits et sensibles aux thématiques sociales. Certains d’entre eux renoncent à consommer des produits carnés pour protester contre l’industrie de la viande.

D’autres, assez nombreux j’imagine, boycottent les artistes qui ne respectent pas les femmes ou tiennent des propos racistes. Pourtant, ils voyagent sur Ryanair – alors que Ryanair n’est pas seulement une honte en soi. Du fait même de son existence, elle oblige les compagnies sérieuses à s’adapter à ce que l’on appelle "une situation de concurrence inédite", autrement dit les oblige à devenir brutales à leur tour ou à disparaître.

Il est donc difficile de comprendre comment quelqu’un qui se dit “de gauche” peut faire la queue devant un guichet Ryanair sans rougir. Dans l’histoire récente, aucune autre entreprise n’a, à la fois directement et indirectement – par la force de l’exemple – autant contribué à saper les fondements sociaux que la “gauche” prétend vouloir défendre et qui constituent le socle sur lequel les sociétés prospères d’Europe de l’Ouest se sont érigées après-guerre : la sécurité au travail, la décence des salaires, la solidarité mutuelle entre les employés et leur entreprise, et ainsi de suite…

Pourquoi la question n’est-elle pas soulevée plus souvent par les intellectuels ? Pourquoi le cas Ryanair ne fait-il l’objet d’aucun débat de fond ? Pourquoi la gauche suédoise contemporaine se préoccupe-t-elle si peu de l’économie et de la violence de certains rapports de force ?

Comment se fait-il, pour parler concrètement, que Lilla Hjärtat [personnage de la littérature jeunesse suédoise jugé raciste] et le changement d’une voyelle dans les pronoms personnels [le pronom neutre “hen” a été proposé pour remplacer le féminin “hon” (elle) et le masculin “han” (il)] soient des thèmes de débat plus mobilisateurs en Suède que Michael O’Leary et la néandertalisation de la vie économique ?

Article du journal suédois Sydsvenskan traduit par Jean-Baptiste Bor pour presseurop.

Cette article n'est surement pas une News car rien dans cette article n’était pas conne sur les méthodes de Ryanair, mais il rappel encore une fois que dernière le prix alléchant de ces billets il y a un vraie désastre social avec un recourt maximum aux intérimaires et des employés sous pressions permanente.
SingapourAL
 
Messages: 510
Inscription: Lun Nov 01, 2010 22:14

A bas le low-cost à tout prix

Publicité

Publicité
 

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede fsintegral » Sam Aoû 10, 2013 02:00

Euh..! Je mange du chien et du chat, et je ne veux pas qu'on m'enlève ce "privilège". Je mange aussi des insectes, mais je n'airais pas jusqu'à manger de l'humain (quoique l'idée pourrait me trotter, par curiosité, si la loi l'autorisait - eh aouais : pour survivre, il y a quelques années, des rescapés d'un crash ont mangé de l'humain..)

(... silence embarrassant :? )

oké. Je suis gore, et la nourriture est hors sujet, mais admettez qu'il y a des similitudes : chacun est libre d'user de son bon droit, comme par exemple prendre Ryanair, selon son budget ou la nature de son voyage, ses priorités, ses exigences. Par exemple, j'ai horreur d'avoir un sac en cabine, je préfère avoir les mains libres, et si je peux aller au bout du monde avec un sac à dos aller/retour (qui va en soute) séjour de 3 semaines (je l'ai déjà fait entre Mada et Paris) alors ça me va. Je me demande d'ailleurs quand Ryanair va enfin mettre son système sur le LC, ça me ferait des économies entre Tana et Paris.
^^ voilà pour l'avis sur la compagnie, afin de pondérer un peu ;) Non, je ne suis pas pro RYR, mais je ne suis pas viscéralement contre non plus. Je fais juste la part des choses (comme 80 millions de voyageurs)

En ce qui concerne les considérations morales (sociales) Si j'étais un citoyen européen, alors je serais de droite (ceux qui travaillent plus gagnent plus, ceux qui calculent mieux gagnent mieux, ceux qui veulent rien faire - seulement profiter - ne sont pas bien vus) mais je ne soutiendrais pas un système où les riches soient autorisés à exploiter à outrance. Le problème, ce n'est pas Ryanair, c'est la somme des écarts sociaux entre les différents états d'Europe, et MOL aurait mal fait de s'en servir ? C'est pareil que deux hommes qui se battent dans la rue, et vous avez un troisième qui pactise avec le plus faible. Si c'est pas socialiste ça :lol: Le principe du low cost se base sur l'addiction à un intérêt social : parce que le "cher" existe, en créant le "pas cher" on s'octroie immédiatement une demande. Si vous voulez que Ryanair (ou tout autre principe low cost) arrête d'exister, il faut éradiquer les inégalités d'abord. Qui est en faute ? Ryanair ? Non je ne crois pas. Et là, c'est mon côté socialiste (voir communiste) qui prend le dessus : Quand j'étais caissier dans une enseigne à Paris, j'ai vus ces 4 oignons bio à 20€.. Oui, 20 Euros. Et la clientèle ? Ces vieilles dames en manteau de vison qui vous cracheraient volontiers leur "noblesse" au visage. "Oh, la royauté existe encore à Paris votre altesse" je me disais. Et parce que des gens (moi y compris probablement) trouvent cela absurde qu'il y a encore de la clientèle de masse au marché du matin, même si c'est loin. Dans un spectre "plus moyen", c'est le principe même des grandes surfaces, là où vous et moi achetons nos courses toutes les (une, deux) semaines pendant que d'autres vont dans les magasins spécialisés trois fois plus cher, mais trois fois plus "AOC"........

Faites-moi savoir le jour où le système Ryanair disparaîtra... Soit ce sera la fin du monde, soit ce sera la dictature de l'extrême droite.

Non, je ne suis pas en train de militer pour le capitalisme low cost à outrance ;) je ne fais qu'exprimer un ressenti sur la réalité du monde. J'ai beaucoup de considérations sociales à défendre, mais je ne participerais pas à un combat où le centre du problème tel qu'énoncé n'en est pas un. Quand il y a un "faux problème", on a forcément une "fausse solution", donc, non merci ;)
[Placez votre bannière ici - Télécharger une image]
fsintegral
 
Messages: 6884
Inscription: Mar Avr 26, 2011 23:17
Localisation: some place
Nom de compagnie: StellarDream
ID Compagnie AM2: 17419

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede Rémi Fassol » Sam Aoû 10, 2013 03:42

Même des amateurs en gestion comme nous savent qu'il est impossible de rentabiliser un vol avec des tarifs à 19 euros.
Le low-cost, c' est avant tout des subventions considérables.

Qui accorde les subventions : les politiques, et avec nos impôts.

Si une compagnie low-cost parvient à réduire ses frais en exploitant son personnel et autres, ce n' est rien en comparaison des frais incompressibles tels que l' achat des avions ou le kérosène.

Il faut bien que quelqu' un paie l' addition, mais qui?

La réponse est simple : nous tous, via les subventions.
Pire encore : celui qui ne prend jamais l' avion paie également!

Faire croire à la masse qu' elle voyage pour pas cher, ça aide à bien commencer les vacances. :mrgreen:
Image
Rémi Fassol
 
Messages: 562
Inscription: Lun Avr 01, 2013 09:56
Nom de compagnie: Air Velcro
ID Compagnie AM2: 26053

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede jo » Sam Aoû 10, 2013 07:58

Rémi Fassol a écrit:Même des amateurs en gestion comme nous savent qu'il est impossible de rentabiliser un vol avec des tarifs à 19 euros.
Le low-cost, c' est avant tout des subventions considérables.

Qui accorde les subventions : les politiques, et avec nos impôts.

Si une compagnie low-cost parvient à réduire ses frais en exploitant son personnel et autres, ce n' est rien en comparaison des frais incompressibles tels que l' achat des avions ou le kérosène.

Il faut bien que quelqu' un paie l' addition, mais qui?

La réponse est simple : nous tous, via les subventions.
Pire encore : celui qui ne prend jamais l' avion paie également!

Faire croire à la masse qu' elle voyage pour pas cher, ça aide à bien commencer les vacances. :mrgreen:


Si vous êtes amateur en gestion comme vous le dites, vous vous doutez bien que les 189 passagers d'un vol RYR ne payent pas tous leur place à 19€. 19€ est un prix d'appel pour un petit nombre de place, ensuite il y a ceux qui payent un peu plus, et ceux qui pour des raisons diverses prennent un billet au dernier moment qui payent bcp plus ... tout simplement le Yield Management ... Ensuite il y a les prestations annexes, embarquement prioritaire, bagages, places sélectionnées, ...
Si on utilise des raccourcis comme ça, on peu se poser la question de savoir comment Air France arrive à vendre des BRU-CDG-IAD à 371€, prix que j'ai payé en janvier dernier pour un A/R. C'est pas cher du km ...

Pire encore : celui qui ne prend jamais l' avion paie également!

Un peu comme celui qui ne prend jamais le train, ou qui ne roule pas ou encore qui ne va pas à la mer, ou dans les parcs nationaux ou .... ou ... La vie quoi non?

Cordialement
jo
 

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede airbus330lover » Sam Aoû 10, 2013 11:32

Je crois que la question est plus fondamentale.
C'est clair que tous les passagers ne sont pas à 19 euros
Mais on sait tous que le cout d'un vol est plus complexe que cela
  • Vol en lui-même
  • personnel
  • taxes aéroport
  • personnel au sol
Il est clair que le LC bénéficie de cadeaux et de subventions, en plus de réductions sur les frais au sol.
Comme dans tout domaine, c'est uen question de Level playing field qui n'existe plus.
Fondamentalement, un syndicaliste qui défend ses équipes à tout crin, peut-il accepter de changer et de voler sur des compagnies qui pressent leur personnel comme des citrons, en plus de donner des cadeaux fiscaux qui sont ponctionnés sur son propre salaire.
ImageImage
airbus330lover
 
Messages: 5143
Inscription: Mar Jan 15, 2008 13:08
Localisation: BRU ou FNI
ID Compagnie AM2: 6919

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede thogui » Sam Aoû 10, 2013 12:59

Encore un journaliste en manque de sous sous qui veut faire la polémique. Il va pas révolutionner le monde avec ses théories. Les gens sont conscients de prendre Ryanair et surtout libres ! Alors faut arrêter les pseudos-psychologues-sociologue-économiste
Image
thogui
 
Messages: 1965
Inscription: Lun Aoû 30, 2010 15:50
ID Compagnie AM2: 0

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede fsintegral » Sam Aoû 10, 2013 13:09

En bref :mrgreen: :
ça s'appelle "financer le dynamisme économique..." ;)
Supprimer Ryanair revient à mettre au chômage 20 millions d'européens....
[Placez votre bannière ici - Télécharger une image]
fsintegral
 
Messages: 6884
Inscription: Mar Avr 26, 2011 23:17
Localisation: some place
Nom de compagnie: StellarDream
ID Compagnie AM2: 17419

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede Rémi Fassol » Sam Aoû 10, 2013 13:46

J' ai testé le low-cost et j' en reste à m' interroger sur la sécurité à devoir voyager avec son enfant sur les genoux, comme dans un "vulgaire" bus.

thogui a écrit: Les gens sont conscients de prendre Ryanair et surtout libres !


Lorsque Ryanair sera devenu un bon gros monopole incontournable et qu' ils obligeront les passagers à voyager dans des bétaillères et à leurs conditions, on verra ce qui restera de ces libertés.

fsintegral a écrit:Supprimer Ryanair revient à mettre au chômage 20 millions d'européens....


Supprimer Ryanair n' y changerait rien, un autre prendrait immédiatement sa place, peut être pire encore.... une compagnie low-cost bénéficiant des lois sur le travail asiatiques.

Lorsqu' il s' en donne la peine, l' Humain ne connait aucune limite dans la médiocrité. :mrgreen:
Image
Rémi Fassol
 
Messages: 562
Inscription: Lun Avr 01, 2013 09:56
Nom de compagnie: Air Velcro
ID Compagnie AM2: 26053

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede airbus330lover » Sam Aoû 10, 2013 13:56

fsintegral a écrit:En bref :mrgreen: :
ça s'appelle "financer le dynamisme économique..." ;)
Supprimer Ryanair revient à mettre au chômage 20 millions d'européens....

Tu es à Mada et il y a des nuances avec ce qui se passe en Europe.
Pas de souci, chacun est libre, mais ce sont les mêmes qui gueulent avec des sacs plastiques sur le corps en sirotant leurs bières a côté d'un brasero qui trouvent normal de voler avec les LC qui elles pressent encore plus leur personnel.
Il faut juste garder un minimum de cohérence dans ses actes.
Ici on fait grève et manifeste pour un oui ou un non et l'exploitation de certains dans certaines compagnies est encore pire.
C'est cela qu'il faut décourager, pas le choix des vols
ImageImage
airbus330lover
 
Messages: 5143
Inscription: Mar Jan 15, 2008 13:08
Localisation: BRU ou FNI
ID Compagnie AM2: 6919

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede LDLUC » Sam Aoû 10, 2013 15:40

Le problème n'est pas Ryanair en tant que transporteur low cost ni Easy jet et ni le low cost en général d'ailleurs, ils sont là ils remplissent leurs avions avec leurs moyens et procédés, font des bénefs OK.

Le problème Ryanair est que cette compagnie est constamment "border line" et le plus souvent du mauvais coté de la "line" du point de vue légalité et que personne en Europe ne dit rien au niveau politique certains trouveraient cela même normal.

Je suis d'accord que 19€ est un prix d'appel que peu de monde ne paye en réalité, qu'ils font du "yeld" et tout le monde en fait et le reste des places est vendu à un autre prix largement supérieur.
Là ou le bas blesse c'est que sur chaque passager montant Ryanair touche "une subvention", qui n'est pas appelée ainsi mais qui en est bel et bien une, d'un montant fixe quelque soit le prix du billet vendu.
Ryanair triche sur beaucoup de choses entre autre les masses déclarées de leurs avions, il faut savoir que les taxes d'atterrissage, de parking, de route (ATC) etc.. sont proportionnelles à la masse maximale déclarée par le constructeur de l'avion pour chaque type.
Mais l'exploitant a la possibilité de décider une masse inférieure pour chaque immatriculation afin de payer moins cher toutes ces taxes, à sa charge de respecter son engagement de ne pas dépasser la masse déclarée.
Ryanair a utilisé ce procédé pour tromper tout le monde, déclarant des masses qui n'avaient rien à voir avec les masses réelles utilisées donc actuellement un procès est en cours sur ce sujet en Allemagne il semble que d'autres pays soient sur le point de suivre.
Ryanair interdit les syndicats OK mais ce n'est pas légal dans tous les pays d'Europe, et ceux parmi le personnel qui ont décidé d'en créer un ont été virés simple et efficace.
(Toutefois la grogne semble monter de plus en plus chez... les pilotes qui sont malgré tout en train d'en créer un).
Ryanair ne paye pas les cotisations sociales de son personnel employé dans certains pays, seule la France grâce (à cause) du SNPL a déposé une plainte toutefois il semble que d'autres pays vont suivre.
Etc...

Après Ryanair maltraite son personnel c'est possible, mais et comme diront certains rien ne les oblige à travailler pour Ryanair, c'est vrai de même que rien ne les oblige non plus à manger trois fois par jour ou à se loger ailleurs que dans la rue ou à souhaiter avoir une vie sympa autant que possible.
Si on laisse s'établir des sociétés comme cela sans chercher à les faire changer et bien comme le dit l'article Ryanair deviendra "la norme" et comment , dans quelles conditions, nos enfants vont-ils travailler ?
Comme au 19ieme siècle ?
Et certains ne comprennent pas que les "anciens" se battent contre cela, ben oui moi je ne veux pas que mes enfants, les enfants des autres aussi, travaillent dans une Europe sociale du 19ieme siècle ou les sociétés auraient suivi la "norme" car ne nous y trompons pas si aujourd'hui Ryanair devient "la norme" d'autres suivront entre autre au prétexte de pouvoir continuer à exister.

Easy jet ne semble pas pratiquer de ces façons ce qui ne l'empêche nullement de faire des bénéfices et est à ce titre respectable
LDLUC
 
Messages: 1024
Inscription: Dim Avr 19, 2009 21:31

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede jo » Dim Aoû 11, 2013 08:48

Je trouve ce discours, venant d'une personne travaillant dans une compagnie française se portant à merveille aujourd'hui et avec des syndicats ultra-puissants ... , assez "étrange" et peut être même déplacé ... Mais je comprends, défendre les acquis à tt prix en dénigrant les autres qui eux réussissent.

Là ou le bas blesse c'est que sur chaque passager montant Ryanair touche "une subvention", qui n'est pas appelée ainsi mais qui en est bel et bien une, d'un montant fixe quelque soit le prix du billet vendu.


un peu comme les passagers qui utilisent le TGVair, non? La SNCF reçoit bien des subsides?


constamment "border line"


Mais il semblerait toujours du bon côté de la ligne jusqu'à présent. Aucun accident majeur, juste quelques incidents. D'autres compagnies ne peuvent pas se venter d'avoir un taux accidentogène aussi bas ... De plus, jusqu'à présent également pas de condamnations majeures non plus, une fois de plus pas comme d'autres (travail dissimulé pour une compagnie française, ...).

Ryanair interdit les syndicats OK mais ce n'est pas légal dans tous les pays d'Europe, et ceux parmi le personnel qui ont décidé d'en créer un ont été virés simple et efficace.


Wal-Mart travaille ainsi, ce qui fait qu'aujourd'hui c'est le premier groupe de distribution au monde. Mais ok je vous l'accorde ce n'est pas un argument.


Ryanair ne paye pas les cotisations sociales de son personnel employé dans certains pays


Une fois de plus, le monde quoi non? Ce qu'on peut juste reprocher à MOL c'est d'être plus malin que les autres et d'avoir de bons fiscalistes.

Si on laisse s'établir des sociétés comme cela sans chercher à les faire changer et bien comme le dit l'article Ryanair deviendra "la norme" et comment , dans quelles conditions, nos enfants vont-ils travailler ?
Comme au 19ieme siècle ?


C'est vrai que quand on voit l'utilité du syndicalisme et des syndicats aujourd'hui, on peut se poser la même question, car à part détruire de l'emploi en France et en Europe et donc nous ramener au 19ème siècle part ces faits, qu'elle est donc l'utilité de ces derniers?

Cordialement
jo
 

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede airbus330lover » Dim Aoû 11, 2013 08:58

Une fois de plus, le monde quoi non? Ce qu'on peut juste reprocher à MOL c'est d'être plus malin que les autres et d'avoir de bons fiscalistes.

Vu la tendance actuelle, la grande majorité de ceux qui fonctionne ainsi est dans le collimateur mondial.....et cela se resserre.

Pour faire court, je te suis entièrement, mais moins d'impôts par astuces est le rêve de tous.....
Cela veut dire plus (dans le sens suppression) de sécurité sociale, payer perso pour tout... Y compris le flic qui ne gagne sa croûte que s'il verbalise.
Plus aucune solidarité non plus.....
Plus de soutien aux vieux, tu es hors travail, malade, on t'achève. Tu as un handicap, on te pique et tu dois payer l'injection sans doute...... :evil: etc,.... (j'exagère à peine et volontairement)

Ce n'est pas avoir de meilleurs fiscalistes, c'est détourner les règles fixées.
Laisse faire, et dans 10 ans, l'Europe sera vidée de toute industrie. Tous sera fait par les esclaves asiatiques ou ailleurs.....

P.S. Je ne travaille pas en compagnie je suis plus a droite qu'à gauche mais il faut respecter aussi les acquits des sociétés et un minimum de vie sociale.

Cessons de croire aux extrêmes.
Croyons aux idées dans le respect des autres.....
Par ailleurs, le titre dit bien ce qui doit être dit:
Il est écrit A bas le low cost à tout prix

C'est bien le "A tout prix" qui me gêne

Fin du HS

En plus de sa grossièreté légendaire.... MOL n'a apporté que de l'anarchie.
D'autres LCC (southwest, easyjet) on un minimum de respect et se portent très bien.
Pour rappel MOL n' a rien inventé excepté la chasse aux subsides
ImageImage
airbus330lover
 
Messages: 5143
Inscription: Mar Jan 15, 2008 13:08
Localisation: BRU ou FNI
ID Compagnie AM2: 6919

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede jo » Dim Aoû 11, 2013 11:02

Laisse faire, et dans 10 ans, l'Europe sera vidée de toute industrie. Tous sera fait par les esclaves asiatiques ou ailleurs.....


La question serait peut être de savoir si l'Europe se vide à cause de personnes comme MOL ou à cause de porteurs de sac poubelle qui beuglent plus fort les uns que les autres dans la rue?

Et tu serais étonné de voir que de plus en plus d'industries se réinstallent en Belgique après avoir tenté "l'expérience asiatique", mais c'est vrai en changeant quelque peu les règles du jeux (il n'y a plus que des droits "acquis", il y a aussi maintenant des devoirs ...).

Et je ne pense pas non plus qu'il faille aller jusqu'à une société du "style" américaine prônant le "marche ou crève", mais une bonne réforme de ces secteurs afin de virer les nombreux parasites qui s'y accrochent et qui en bénéficient allègrement ne serait pas superflu. Il suffit de voir le nombre d'offre d'emplois à pourvoir ... mais c'est tellement facile de rester à la maison et d'attendre que ça tombe (j'exagère à peine).

Ce qui est étrange, c'est qu'on se focalise sur Ryanair, et que ceux qui se focalisent la-dessus sont majoritairement français. Il n'y a pas de telle fronde, de telle campagne de dénigrement en Belgique à propos de cette compagnie, peut être a-t-on compris e qu'elle apporte en terme d'emplois dans la région de Charleroi et plus globalement en Belgique, je ne sais pas.

Et ce qui est encore plus étrange, on ne voit pas de campagne de dénigrement contre Amazone par exemple, qui a profité d'aide pour s'installer, qui ne va presque pas payer d’impôts, qui va faire disparaitre des milliers de petit bouquiniste, ... C'est aussi du Low Cost à tout prix. On ne voit rien sur la SNCF pour les aides perçues , la SNCM (qui refusent les injonctions de l'Europe par rapport à des aides fournies de manières plus que douteuse, 220 millions quand même! ),... .

Donc pourquoi se focaliser sur un type qui réussi avec sa compagnie de manière tt à fait légale (pour le moment) même si parfois borderline?

Et que veut dire à tout prix? Car pour moi, ses avions sont immatriculés en Europe, son personnel est européen, il fait vivre des aéroports et des régions européennes, ...

Du Low Cost à tout prix serait plutôt la compagnie norvégienne qui cherche actuellement à tt prix à faire immatriculer ses avions en Irlande pour faire voler des équipages indonésiens dessus. Ça c'est du Low Cost à tt prix!
jo
 

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede airbus330lover » Dim Aoû 11, 2013 11:18

Comme tu le dis bien, et relis mon post, je ne vise aucune compagnie mais les pratiques plus hard de certaines.
Tant les sacs poubelle que les MOL et profiteurs divers tuent le marché et la société.
Ce sont les extrêmes qui tuent, rien de plus rien de moins.

Quand à dire que du coté belge on ne dit rien, c'est une grosse erreur.
P.S. Je vole avec tous y compris EZ et FR.

Il ne m'est tout de même jamais arrivé qu'une seule fois, lors de l'arrivée de l'avion de voir une hôtesse incapable d'ouvrir la porte de la carlingue et devoir demander de l'aide .... sans même le faire en anglais (langue que j'avais compris qu’elle ne maitrisait pas pendant le vol)
Le rôle premier d'un équipage est de veiller à la sécurité de l'avion et non de vendre tout et n'importe quoi.

Le titre de notre collègue est un peu provocateur, mais il y a toujours à boire et à manger dans chaque système.
ImageImage
airbus330lover
 
Messages: 5143
Inscription: Mar Jan 15, 2008 13:08
Localisation: BRU ou FNI
ID Compagnie AM2: 6919

Re: A bas le low-cost à tout prix

Messagede Chapachat » Lun Aoû 12, 2013 19:42

jo a écrit:
Laisse faire, et dans 10 ans, l'Europe sera vidée de toute industrie. Tous sera fait par les esclaves asiatiques ou ailleurs.....


La question serait peut être de savoir si l'Europe se vide à cause de personnes comme MOL ou à cause de porteurs de sac poubelle qui beuglent plus fort les uns que les autres dans la rue?

Et tu serais étonné de voir que de plus en plus d'industries se réinstallent en Belgique après avoir tenté "l'expérience asiatique", mais c'est vrai en changeant quelque peu les règles du jeux (il n'y a plus que des droits "acquis", il y a aussi maintenant des devoirs ...).

Et je ne pense pas non plus qu'il faille aller jusqu'à une société du "style" américaine prônant le "marche ou crève", mais une bonne réforme de ces secteurs afin de virer les nombreux parasites qui s'y accrochent et qui en bénéficient allègrement ne serait pas superflu. Il suffit de voir le nombre d'offre d'emplois à pourvoir ... mais c'est tellement facile de rester à la maison et d'attendre que ça tombe (j'exagère à peine).

Ce qui est étrange, c'est qu'on se focalise sur Ryanair, et que ceux qui se focalisent la-dessus sont majoritairement français. Il n'y a pas de telle fronde, de telle campagne de dénigrement en Belgique à propos de cette compagnie, peut être a-t-on compris e qu'elle apporte en terme d'emplois dans la région de Charleroi et plus globalement en Belgique, je ne sais pas.

Et ce qui est encore plus étrange, on ne voit pas de campagne de dénigrement contre Amazone par exemple, qui a profité d'aide pour s'installer, qui ne va presque pas payer d’impôts, qui va faire disparaitre des milliers de petit bouquiniste, ... C'est aussi du Low Cost à tout prix. On ne voit rien sur la SNCF pour les aides perçues , la SNCM (qui refusent les injonctions de l'Europe par rapport à des aides fournies de manières plus que douteuse, 220 millions quand même! ),... .

Donc pourquoi se focaliser sur un type qui réussi avec sa compagnie de manière tt à fait légale (pour le moment) même si parfois borderline?

Et que veut dire à tout prix? Car pour moi, ses avions sont immatriculés en Europe, son personnel est européen, il fait vivre des aéroports et des régions européennes, ...

Du Low Cost à tout prix serait plutôt la compagnie norvégienne qui cherche actuellement à tt prix à faire immatriculer ses avions en Irlande pour faire voler des équipages indonésiens dessus. Ça c'est du Low Cost à tt prix!


Tes propos sont compréhensibles mais défendre Ryanair est à mon sens très compliqué. Le problème de cette compagnie c'est ce qu'elle est, elle fait du low-cost, jusque là le problème n'y est pas, car le titre du sujet n'est pas le bon à mon sens, car le low-cost quand il est fait en respectant une certaine humanité il est bon et il faut l'encourager, mais quand il est fait de la manière à la Ryanair alors c'est plus possible.
Ryanair est un pur produit du capitalisme au sens strict, c'est à dire que monsieur O'Leary n'a strictement rien à faire des lois sur le droit du travail, n'a strictement rien à faire des combats des syndicats dans l'histoire, n'a strictement rien à faire des législations de certains pays (trop contraignante, comme en France) et n'a surtout strictement rien à foutre de l'homme en général. Lui il a son bureau il regarde ses courbes et va chercher à amputer toute dépense inutile, dans quel objectif ? Dans l'objectif de croitre de manière incessante sans prendre en compte l'aspect humain de son produit, il va donc écarter toute possibilité d'accorder à son personnel des revenus supplémentaires si la compagnie croît, mieux il va réduire les coûts du personnel alors que la compagnie est en croissance.
Donc c'est très simple, il dirige d'une main de fer sa compagnie, fait le beau devant les caméras et se vante de faire des calendriers à la cons chaque année mais derrière tout ça il interdit les syndicats (autorisés depuis 1844, mais ça ne choque pas qu'il face régresser l'industrie), il divise pour mieux administrer, il emploi certains pilotes sous des entreprises de prestations (ce qui leur enlève les droits élémentaires du travail), et j'en passe, j'en passe, j'en passe.
Bref, je me rends compte que ça m'exaspère de parler de ce Monsieur ou de cette compagnie merdique, donc je vais arrêter là, mais Ryanair ne peut pas être défendue, elle est l'exemple de ce qui a conduit l'Europe en crise, il faut arrêter de vendre notre personne dans un travail déshumanisé au possible...Défendre Ryanair revient à ne pas se respecter, car il n'y a pas de respect du personnel, le personnel est considéré comme une source de production, et qui coûte déjà trop cher ! Alors si en plus il faut l'écouter ou lui laisser plus de droit ça ne va plus... :roll:
Donc si la Belgique veut de Ryanair tant mieux, mais tant qu'elle ne se déploie pas en France ça va, car payer des impôts qui se retrouvent dans cette compagnie de merde ça ne m'enchante pas trop personnellement..
Image



Mirage F1 «Chaque fois qu’un avion est beau, il vole bien.» - Marcel Dassault | Retrait le 14 Juillet - Cliquez ci-dessous
Image
https://www.youtube.com/watch?v=38AEBg2ZkXs
Chapachat
Responsable RolePlay
 
Messages: 4134
Inscription: Lun Fév 25, 2008 11:26
Localisation: Au 2.33 Savoie
Nom de compagnie: Air Inter - IT
ID Compagnie AM2: 39680

Suivante

Retourner vers L'aéronautique aujourd'hui ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités