Index du forum[FR] Dans le monde réel ...> › L'aéronautique aujourd'hui ...> Voir les nouveaux messages | Voir mes messages

Crash GERMANWINGS

Airlines-Manager s'appuie sur l'aéronautique ... Alors parlons Aéronautique !

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede mister_m8 » Mar Mar 24, 2015 23:52

ils ont retrouvé la boite noire ( C.V.R ) concernant le cokpit ,on en saura plus après
Image
mister_m8
 
Messages: 1021
Inscription: Mar Oct 21, 2014 00:38
Nom de compagnie: American Airline AA
ID Compagnie AM2: 21311

Re: Crash GERMANWINGS

Publicité

Publicité
 

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede LDLUC » Mer Mar 25, 2015 01:39

Maarten99 a écrit:
LDLUC a écrit:Bref tout cela ressemble a quelque chose de déjà vu sur ces avions.
Un blocage des sondes d'incidences, un avion qui se protège par une mise en descente incontrôlable par les PNT même manches en butée.
Des PNT qui ne pensent pas à appliquer une procédure très, trop, discrète.

Mais il ne s'agit là bien sûr que d'une hypothèse peut être loin de la réalité écartant peut être un peu vite le détournement auquel personnellement je ne crois pas ...


Si l'avion est descendu en 10 minutes, pourquoi aucun Mayday n'a été envoyé d'ailleurs ? La visibilité était apparemment parfaite, vol de jour, ils devaient sans doute se rendre compte qu'ils étaient en train de chuter ?
Parce que s'ils ont eu, ce qui ne m'étonnerait guère, ce cas de panne il est tout d'abord incompréhensible aux pilotes et que tu as mille autres choses à faire que d'envoyer un message de détresse qui dans ce cas ne sert a rien.

Ce rendre compte qu'ils étaient en train de chuter ça oui au moins au poste PNT c'est certain qu'il s'en rendaient compte c'est même la seule chose dont ils étaient certain.

Le plus urgent et primordial est de comprendre la situation et de tout faire pour récupérer le contrôle de l'avion, tout le reste est superflu comme dans le cas du 447 et tant d'autres...
D'autre part quel était le planning de ces pilotes dans les jours précédents, quel était leur état de fatigue, etc...

Chapachat a écrit:Bref, à ce niveau les hypothèses sont nombreuses, le BEA nous en dira bien plus, fort heureusement ! Mais c'est vrai que ça laisse perplexe, décompression de la cabine, à l'image du vol Hellenic Airways ? Dysfonctionnement de l'ordinateur de bord à l'image du dernier incident d'un 321 de la Lufthansa ? Enfin bref... que de supputations, je vais me coucher, c'est mieux :roll: Je vais pas commencer à spéculer comme l'a fait BFM toute la journée quand même :?
Il n'y a pas qu'un "ordinateur" de bord mais mais 14 entre les FAC's, les ELAC's, les SEC's, les FCDC's même si eux ne sont que des concentrateurs, les ADIRU's et les FMGC's qui contrôlent directement ou indirectement les commandes de vol sans demander leur avis aux pilotes.

Tous sont couplés à des capteurs, tous surveillent entre eux leur intégrité mais si deux capteurs envoient une fausse information à leurs calculateurs respectifs alors le troisième calculateur est mis hors circuit par les deux autres même si c'est le seul à fournir LA bonne information avec des conséquences pouvant être fâcheuses ...!
LDLUC
 
Messages: 1024
Inscription: Dim Avr 19, 2009 21:31

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede springboks » Mer Mar 25, 2015 13:16

Le coup de la fatigue des pilotes : LOL. Premièrement, Ils sont deux, ce qui réduit les chances. Sans oublier, il me semble, que lorsqu'on est conscient qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, on se remue les méninges. La fatigue se fait oublier, aussi bien que le nom de l'aéroport de départ. Surtout, lorsque la mort est potentiellement à la clef.

Pas de spéculation mais ce cas de figure me fait penser à cet événement : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_522_Helios_Airways
I have come here to chew #bubblegum and #kickass.
springboks
 
Messages: 1538
Inscription: Dim Juin 13, 2010 10:14
Localisation: Switzerland
Nom de compagnie: Alps
ID Compagnie AM2: 0

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede manu » Mer Mar 25, 2015 13:48

Est-ce que ca pourrait etre une dépressurisation lente, avec hypoxie progressive de toutes les personnes de l'avion y compris les PNT ?
J'ai vu une reconstitution du crash d'un avion ou les pilotes, en perte de conscience progressive étaient incapable d'interpréter les alarmes car leur anoxie etait deja avancée....et l'avion s'est crashé en panne de carburant.
Mais ici qu'est-ce qui expliquerai la mise en descente ?

Mais bon comme tu dis, arretons, (moi le premier) de spéculer et attendons le rapport du BEA.
"Si c'est carré, ça roule !"
Image
manu
 
Messages: 2724
Inscription: Sam Oct 06, 2007 10:56
Localisation: Villacoublay

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede Chapachat » Mer Mar 25, 2015 13:54

springboks a écrit:Le coup de la fatigue des pilotes : LOL. Premièrement, Ils sont deux, ce qui réduit les chances. Sans oublier, il me semble, que lorsqu'on est conscient qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, on se remue les méninges. La fatigue se fait oublier, aussi bien que le nom de l'aéroport de départ. Surtout, lorsque la mort est potentiellement à la clef.

Pas de spéculation mais ce cas de figure me fait penser à cet événement : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_522_Helios_Airways


Ce que dit LDUC concernant la fatigue humain n'est pas du tout dénué de sens, le "facteur humain" a longtemps été peu pris en compte, aujourd'hui on se rend compte qu'il faut l'étudier car il est parfois la raison de nombreux accidents. Lorsque l'avion ne tourne plus normalement, l'humain doit pouvoir prendre le dessus, mais parfois ce n'est pas le cas. Il y a donc plusieurs solutions : soit l'avion a un problème mécanique, et c'est exogène au facteur humain, mais si il se plante alors qu'il aurait pu être récupéré, là ça devient déjà plus endogène. Soit l'accident est du à une erreur de pilotage (sait-on jamais) et là le facteur humain est très présent. La question de la fatigue peut alors devenir centrale.
Cet A320 était à sa seconde rotation de la journée, il était parti de Dusseldorf à 5h45, et avait fait un arrêt de moins de 30 minutes à Barcelone, si l'équipage était le même, c'était assez expéditif. C'est un facteur à prendre en compte, car je ça laisse voir depuis quelle heure ils sont levés, mais surtout il serait intéressant de connaitre leur planning des jours précédents.

Les pilotes sont deux, oui, mais ça n'évite pas les accidents. L'autre chose intéressante dans l'idée de "facteur humain" c'est aussi la communication qui se fait entre le commandant et le co-pilote, qui lui inévitablement a moins d'autorité. Parfois les mauvaises erreurs sont le fruit d'une mauvaise décision de la part du commandant, alors qu'à côté on a un copilote lucide mais qui n'arrive/ne peut pas s'imposer.
Image



Mirage F1 «Chaque fois qu’un avion est beau, il vole bien.» - Marcel Dassault | Retrait le 14 Juillet - Cliquez ci-dessous
Image
https://www.youtube.com/watch?v=38AEBg2ZkXs
Chapachat
Responsable RolePlay
 
Messages: 4099
Inscription: Lun Fév 25, 2008 11:26
Localisation: Au 2.33 Savoie
Nom de compagnie: Air Inter - IT
ID Compagnie AM2: 39680

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede anto78 » Mer Mar 25, 2015 13:58

Quand bien meme les pilotes s'évanouissent, et alors? Normalement, à ce stade du vol, le pilotage automatique est enclenché. Donc même si les pilotes s'évanouissent, l'avion aurait du continuer sa trajectoire vers Dusseldorf.
Je pencherais davantage pour un plantage du pilotage automatique, qui aurait débuté une descente (ce qui peut apparaitre plausible au vue de la vitesse de descente), conjugué à une autre défaillance électronique qui aurait empêché aux pilotes de reprendre le contrôle manuel de l'appareil.
Mais l'absence de signal de détresse est surprenant en effet.

Et à mon tour, j'ai spéculé!


"Mais avant tout si Air France s'envole depuis 80 ans, elle le doit surtout aux femmes, aux hommes de tous les métiers. En agence; au sol; en vol; au bureau comme tout là haut. Et par dessus tout, à vous, nos clients, sans qui rien n'aurait été écrit, si au cours de toutes ces années, vous ne nous aviez pas choisi.Merci."

Air France, 80 ans au service de la France, des français et de tout ceux qui ont bien voulu lui faire confiance.
anto78
 
Messages: 3198
Inscription: Sam Juil 25, 2009 16:12
Localisation: Chateau de Versailles - Paris Orly
Nom de compagnie: Air France
ID Compagnie AM2: 0

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede LDLUC » Mer Mar 25, 2015 17:39

@springboks: Si tu étais pilote ou au moins psy spécialisé dans l'aéronautique tu saurais et y réfléchirais à 2 fois avant un tel commentaire et te souviendrait du Vol 3407 Colgan Air avec pourtant et comme toujours des pilotes expérimentés mais fatigués aux commandes et qui ont fait strictement l'inverse de ce qu'ils auraient du faire et qui leur avait été appris, la fatigue pour les pilotes est un meurtrier sournois car tu ne la sens pas.
@Anto: Tout d'abord tu as raison en ce qui concerne la dépressurisation lente, l'avion sous AP aurait continué sa route comme hélios, ensuite je n'y crois pas car il y a au moins 3 canaux différents d'alarmes qui auraient alerté l'équipage sur un problème de pressu et je ne crois pas Germanwings laxiste en matière d'entretien.
Une intoxication due à une fumée ou un gaz aurait eu les mêmes effets même en supposant les systèmes avion détruits par un incendie, l'accident aurait eu lieu plus tard et plus loin puisque le dernier contact avec l'ATC a eu lieu peu de temps avant la mise en descente.
Pour finir lis ce que j'ai écris plus haut pour expliquer le pourquoi de l'absence de message de détresse.

D'après ce que l'on a entendu à la TV la descente a débuté peu de temps après avoir atteint le FL de croisière ce qui me conforte dans l'idée d'un problème de sondes d'incidence toujours en excluant l'acte volontaire.
Si tel est le cas je pense que comme dans le 447 les pilotes n'ont pas compris ce qui se passait et peut être que fatigue aidant ils ont oublié la très et une fois encore trop discrète procédure....
LDLUC
 
Messages: 1024
Inscription: Dim Avr 19, 2009 21:31

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede John Doe » Mer Mar 25, 2015 19:01

C’est le rôle des boîtes noires de parler, pas le notre.

Nous pourrons chacun tirer les enseignements de ce drame et nos propres interprétations lorsque le résultat de l’enquête sera rendu ;

Toutes mes condoléances pour toutes ces familles endeuillées.
John Doe
 

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede Dream Jet » Jeu Mar 26, 2015 00:10

La fatigue comme cause de l'accident ?

je plussois le LOL...
Ca sent l'intox syndicale à plein nez les gars....

si un pilote est fatigué à ce point, est ce que c'est réellement par ses 7 à 800 heures de boulot annuel ? (moitié qu'un salarié normal) ?? (je pose la question, ce n'est pas de l'ironie)

Moi quand je m'endors sur l'autoroute (oui je sais c'est mal, mais mon métier m'oblige parfois à faire des journées de 16 à 20 heures non stop alors quand je rentre à la maison parfois c'est dur), je disais donc que quand je pique du nez un dizième de seconde au volant, ça me fout une telle décharge d'adrénaline qu'ensuite mes sens sont d'autant plus affutés....

en condition de stress, l'éveil des sens est décuplé et tu peux être l'homme le plus fatigué du monde, les hormones te donneront toutes les forces nécessaires.

La fatigue comme facteur dégradant à ce point la capacité de réaction à un évènement , j'en doute donc d'autant que ce n'était pas des débutants, et que la descente aux enfers à durée un maximum de temps. 2 pilotes peuvent t ils s'endormir simultanément pendant autant de temps..... franchement.... NON.

Par contre coté facteur humain, oui, le stress peut dégrader la réponse apportée à une situation complexe : là je te l'accorde.
Image
Dream Jet
 
Messages: 3354
Inscription: Lun Fév 07, 2011 10:20

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede Maarten99 » Jeu Mar 26, 2015 00:20

Une des boites noires (enfin, oranges) a été retrouvée, abîmée. Encore un témoignage de la force de l'impact... Je pensais que ce genre de matériel était capable de résister à presque tout !
Image
Maarten99
 
Messages: 4810
Inscription: Mer Juil 21, 2010 01:35
Localisation: Ici
Nom de compagnie: Alpha Line
ID Compagnie AM2: 81

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede LDLUC » Jeu Mar 26, 2015 00:56

Dream Jet a écrit:La fatigue comme cause de l'accident ?

je plussois le LOL...
Ca sent l'intox syndicale à plein nez les gars....

si un pilote est fatigué à ce point, est ce que c'est réellement par ses 7 à 800 heures de boulot annuel ? (moitié qu'un salarié normal) ?? (je pose la question, ce n'est pas de l'ironie)

Moi quand je m'endors sur l'autoroute (oui je sais c'est mal, mais mon métier m'oblige parfois à faire des journées de 16 à 20 heures non stop alors quand je rentre à la maison parfois c'est dur), je disais donc que quand je pique du nez un dizième de seconde au volant, ça me fout une telle décharge d'adrénaline qu'ensuite mes sens sont d'autant plus affutés....

en condition de stress, l'éveil des sens est décuplé et tu peux être l'homme le plus fatigué du monde, les hormones te donneront toutes les forces nécessaires.

La fatigue comme facteur dégradant à ce point la capacité de réaction à un évènement , j'en doute donc d'autant que ce n'était pas des débutants, et que la descente aux enfers à durée un maximum de temps. 2 pilotes peuvent t ils s'endormir simultanément pendant autant de temps..... franchement.... NON.

Par contre coté facteur humain, oui, le stress peut dégrader la réponse apportée à une situation complexe : là je te l'accorde.
Alors l'intox syndicale tu la laisses au loin pour un sujet moins triste et délicat que celui-ci.


Si tu es fatigué tes hormones te donneront toutes les forces nécessaires je suis partiellement d'accord mais là il ne s'agit pas de force mais de capacité cognitives (le cerveau, la capacité de réflexion, de compréhension, etc..) et dans ce cas toutes les hormones du monde ne servent à rien !
D'autre part la fatigue ce n'est pas que le manque de sommeil mais aussi les décalages horaires, les coups de pressurisation, les stress, les ennuis professionnels et/ou familiaux etc..

Je n'ai jamais dit que la fatigue était la cause de l'accident mais peut être un facteur contributif a vérifier avec les plannings de vol de l'équipage dans les mois puis jours qui ont précédé l'accident.
7 à 800Hdv par an cela ne cause aucune fatigue autre que celle des éventuels décalages horaires par contre ce qui importe c'est la durée moyenne journalière et pour un pilote CC/MC elle est entre 10 et 12h de travail comme toi non stop sur LC cela peut aller à beaucoup plus mais avec un repos durant le vol.

Et avant de plussoyer alors que l'on y connait rien, pour faire le malin, pour ceux qui sont réellement intéressés:
http://www.air-formation.com/documents/ ... odule9.pdf
http://www.developpement-durable.gouv.f ... tigue1.pdf
http://www.aero-hesbaye.be/aeromedecine.htm
https://books.google.fr/books?id=txOd8s ... ue&f=false
LDLUC
 
Messages: 1024
Inscription: Dim Avr 19, 2009 21:31

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede Dream Jet » Jeu Mar 26, 2015 01:19

La fatigue,
on n'y crois pas une seule seconde même en facteur contributif (de premier rang on va dire).

la fatigue en facteur contributif sur un accident comme le rio-paris ou l'avion perd les pédales rapidement et ou il faut agir vite : là je voudrais bien te l'accorder (même si je ne sais pas si cela fait partie de l'arbre de causalité)

mais là, en temps qu'observateur extérieur, la fatigue reste le dernier élément auquel on pense et c'est étrange que tu sois le seul à en parler ;-)
d'où mon clin d'oeil à tes positions syndicales connues des habitués du forum, positions syndicales dont les grandes lignes restent incomprises par le commun des mortels, cf les revendications syndicales lors de la dernière grève des pilotes d'AF (ressentie comme un corporatisme arc-bouté et obsolète).

mais si tu veux nous expliquer, il n'y a pas de problème, tu es bien plus connaisseur que la plupart d'entre nous (je le dis sans ironie encore une fois), et moi le premier, ce qui n'empêche pas que nous pouvons aussi avoir une lecture critique de tes paroles...
Image
Dream Jet
 
Messages: 3354
Inscription: Lun Fév 07, 2011 10:20

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede LDLUC » Jeu Mar 26, 2015 01:50

Critique mais oui bien sûr c'est aussi le but d'un forum mais elle doit être étayée autant que possible.
C'est étrange que je parle de la fatigue ??
Elle fait partie de mon métier et comme c'est mon métier je la connais surtout son aspect sournois et je sais qu'elle a déjà tué à de nombreuses reprises en facteur contributif.
Encore une fois je ne dis pas que la fatigue est la cause mais jusqu'à quel point n'y a-t-elle pas contribué ça on ne pourra le savoir qu'avec les conclusions de l'enquête.
Le problème avec la fatigue en général c'est, encore une fois, son coté sournois, on ne s'en rend pas compte au premier abord pourtant alors que l'on a encore des "forces" le mental devient visqueux or autant un pilote n'a pas vraiment besoin de force autant il faut un mental.
Un truc simple le matin disons 1h30 après ton réveil fais un calcul mental simple, note le sans le résultat et n'y pense plus de toute la journée, le soir après tes heures de boulot refait le même calcul et compare le temps que tu as mis pour le réaliser et pourtant tu avais déjà la solution...
C'est ça la fatigue !
LDLUC
 
Messages: 1024
Inscription: Dim Avr 19, 2009 21:31

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede anto78 » Jeu Mar 26, 2015 07:18

Apparemment, un des pilotes est resté bloqué hors du cockpit. Comment est ce possiblé?! Il a les codes d'accès normalement. Tres tres étrange.


"Mais avant tout si Air France s'envole depuis 80 ans, elle le doit surtout aux femmes, aux hommes de tous les métiers. En agence; au sol; en vol; au bureau comme tout là haut. Et par dessus tout, à vous, nos clients, sans qui rien n'aurait été écrit, si au cours de toutes ces années, vous ne nous aviez pas choisi.Merci."

Air France, 80 ans au service de la France, des français et de tout ceux qui ont bien voulu lui faire confiance.
anto78
 
Messages: 3198
Inscription: Sam Juil 25, 2009 16:12
Localisation: Chateau de Versailles - Paris Orly
Nom de compagnie: Air France
ID Compagnie AM2: 0

Re: Crash GERMANWINGS

Messagede Anthonys » Jeu Mar 26, 2015 07:42

La porte peut être verrouillée complètement de l'intérieur et donc refuser le code d'accès. Si le pilote à l'intérieur avait décidé que personne n'entrerait, il pouvait le faire.
Image
Image
Anthonys
Modérateur RolePlay
 
Messages: 2309
Inscription: Ven Nov 23, 2012 18:04
Nom de compagnie: Karayib Lutetia
ID Compagnie AM2: 0

PrécédenteSuivante

Retourner vers L'aéronautique aujourd'hui ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron